Incursion ou excursion vers de nouvelles expériences picturales

Quel bonheur, quel plaisir immense de s’aventurer timidement vers de nouveaux sentiers d’expression. C’est une expérience enivrante lorsque l’on est artiste. Cette même impression qui nous assaille lorsque minot on découvre un nouveau lieu de vacance que l’on s’imagine à peine arrivé comme un immense terrain de nouvelles expériences, de nouvelles aventures. Un champ des possibles ou chaque sensation, chaque émotion semble décuplée, ou tout est vierge, tout semble possible.

Exprimer oui, tant que c’est d’une autre manière. L’art c’est avant tout l’expression de la liberté alors pourquoi s’enfermer ?

Exprimer de nouveaux sujets, c’est ce qui m’a motivé dans le fait d’empreinter le temps que ça durera un chemin que je n’osais à peine envisager. Mais pourquoi se faire l’économie de nouvelles émotions. Ne sont ce pas celles qui nous font déambuler dans les longs couloirs obscures ou baigné de lumière de la vie ?

Je vais donc présenter une large série de peintures, sorte de mélange de neo expressionnisme et de figuration libre tantôt street, tantôt brut, tantôt je ne sais quoi. Tant que le plaisir est présent on se fiche de la case dans laquelle les sachants voudront bien me classer.

Aborder des sujets d’actualités ou pas. Partager mon interprétation à celles et ceux qui seront sensible à mon expression. M’amuser avec eux, leur tendre des perches, les amuser, les faire réagir, instiller des messages ou tout simplement leur faire plaisir.

Cette interaction peut être plus accessible, plus direct, plus actuelle était une nécessité dans mon cheminement afin de ne pas m’enfermer dans une sorte de boite au dépend du plaisir que peut représenter le fait de découvrir et de faire découvrir.

Share your thoughts